*** Envoûtement ou Auto-envoûtement ***


 

 

Certaines personnes pensent être envoûtées à cause de divers symptômes comme : migraines, insomnies, cauchemars, des rêves lugubres et sombres, des pensées de mort, grande fatigue, une série de malchance, etc.

 

Il faut savoir que ce n'est pas toujours un envoûtement ou un sort que l'on vous a jeté, mais votre façon de penser qui génère des ondes négatives, voire même destructrices. En quelque sorte, un auto-envoûtement, mais qui persiste et signe. 

 

Que faire ! Déjà, il est intéressant de savoir si vous êtes réellement sous l'emprise d'une personne qui vous veut du mal ou si c'est vous-même qui vous faites du mal ! Pas cool ! 

La solution est d'en parler à une personne neutre et qui connaît bien le sujet. C'est là où la voyance est très intéressante, car elle permet de reconnaître quelle forme d’envoûtement vous habite et comment y remédier. Attention toutefois aux charlatans, nul besoin de dépenses exagérées pour vous faire désenvoûter. 

 

Chaque être humain possède ses propres armes et ses propres défenses pour lutter contre toutes sortes d’attaques. Autrement dit, tout est en soi "le bien et le mal" lumière et ténèbres, force et faiblesse, raison et déraison, Dieu et Diable ; donc, le plus important est de savoir quelle forme d’envoûtement vous habite, et comment y remédier, cela sans vous ruiner.

 

Parfois, les passages à vide ou très négatifs sont justement là pour nous faire réagir. Il est donc crucial de comprendre pourquoi tout va mal : "Est-ce la cause d'une mauvaise personne ou est-ce la cause de votre état d'esprit ? Telle est la question ! Cela mérite que l'on s'y attarde quelque peu, car être en paix avec soi-même, comme avec les autres, permet d’être plus heureux face à l'avenir.

 

Rien qu'en effectuant une étude de voyance par mail, vous pouvez arriver à mieux appréhender les événements en cours, et remédier à certains désagréments, en prenant conscience de vos faiblesses.

 

La voyance demande de conseils est intéressante en ce qui concerne les désordres psychologiques.

 

Quoi qu'il en soit, on ne guérit pas le mal par le mal. La solution réside à se faire du bien, sans chercher à se faire du mal ou à faire le mal.